17 juin / 2016

Allocution de l’Ambassadeur Sergey Kryukov à la réception consacrée à la Fête Nationale de la Fédération de Russie (Dakar, le 17 juin 2016)

Monsieur le Ministre de l’Education Nationale,

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Chers collègues et Amis,

Chers invités,

Permettez-moi de vous saluer tous à la réception consacrée à la Fête Nationale de la Fédération de Russie.

En fait, le Jour de la Russie c’est le 12 juin – la date commémorant l’adoption en 1990 de la Déclaration sur la souveraineté nationale de la Fédération de Russie.

La signification de cette date est pour nous les Russes, hautement symbolique, reflétant l’histoire multiséculaire de la Russie, la richesse de son patrimoine culturel, l’union indestructible de plus de 200 peuples dont les Russes ethniques constituent aux alentours de 80%, mais pardessus tout notre souveraineté et indépendance authentiques qui constituent une vraie fierté nationale pour les Russes.

Historiquement la Russie a passé par beaucoup des épreuves. Il y a eu des hauts et des bas. Des guerres et des révolutions sanglantes. Seulement en 20-ème siècle plusieurs dizaines de millions de nos concitoyens ont perdu leurs vies. Les pertes financières et économiques sont incalculables. Mais la souveraineté nationale a été préservée.

Aujourd’hui encore la Russie continue d’évoluer dans des conditions extérieures peu propices. Mais malgré tout notre pays est bien debout, sauvegarde bien sa place sur la carte du monde et dans les affaires internationales, est toujours souverain et indépendant.

La Russie est un membre responsable de la communauté mondiale. Elle s’implique à fond dans le maintien de la paix et de la stabilité internationale, dans la lutte contre le terrorisme, mais aussi dans les domaines de développement, de la santé, du climat et tant d’autres. D’habitude la Russie agie sans trop de publicité. Prenez comme exemple la lutte contre Ebola. La Russie a investi plus de 60 millions de dollars pour construire une clinique spécialisée en Guinée Conakry, élaborer le vaccin et procéder à une vaste campagne de vaccination dans ce pays.

Ou encore la formation des cadres nationaux. Les Universités Russes accueillent chaque année plus de 10 mille étudiants africains, dont la moitié font leurs études aux frais du budget fédéral de la Russie.

La Russie est ouverte pour une vaste coopération internationale dans tous les domaines. Nous sommes partisans convaincus du monde multipolaire où les droits souverains et les doléances de chaque pays comptent. Parmi nos priorités dans le monde extérieur figure tout naturellement la consolidation de l’amitié et de la coopération avec les pays du continent Africain. Et là, ce n’est pas par hasard que le Sénégal est devenu pour nous un point d’encrage clé en Afrique.

Nos deux pays sont liés par les relations amicales de longue date marquées par le respect et la confiance réciproques. Ces dernières années nous avons renforcé notre concertation sur les questions primordiales de l’ordre du jour international et régional. Actuellement nos deux pays coopèrent étroitement au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU. Le dialogue politique s’intensifie. Il y a aussi une coopération en matière d’investissements. Les opérateurs économiques Russes réalisent au Sénégal plusieurs projets économiques, surtout dans le domaine de la transformation du poisson, qui ont déjà couté plus de 50 millions de dollars et les investissements continuent.

Monsieur le Ministre, devant Vous je me sens obligé à mettre en relief la coopération bilatérale dans le domaine de l'enseignement supérieur. L’année passée neuf étudiants Sénégalais sont allés en Russie pour les études supérieures aux frais du budget de notre pays. Trois autres Sénégalais on continue leurs études en magistratures Russes. En même temps, 33 étudiants sénégalais ont été adoptés dans les universités Russes sur la base contractuelle. Pour l’année en cours on a envoyé à Moscou 30 dossiers des Sénégalais – candidats pour l’octroi les bourses d’Etat. Nous espérons également que le nombre des étudiants sur la base contractuelle va aussi augmenter grâce à l’apport du Centre des services universitaires RAKUS qui a nommé son représentant permanent au Sénégal. Ici, au pays, nous soutenons les gens qui apprennent la langue Russe. Il y a des concours, des remises de diplômes, des fournitures de la littérature, des manuels et des livres didactiques. Soyez sûr, Monsieur le Ministre, que nous allons continuer ce travail.

Il y a certainement de belles perspectives dans beaucoup d’autres domaines. Nous constatons avec une réelle satisfaction que les deux Parties sont guidées par la volonté réciproque de promouvoir sérieusement l’ensemble de nos relations. Il est sûr et certain qu’ensemble, nous y parviendrons.

Ceci dit je propose un toast pour l’amitié et la coopération entre la Russie et le Sénégal, pour la santé et le bonheur de vous tous.

Maintenant je vous invite aux tables pour goûter aux délices de la cuisine de Novotel.

Bon Appétit!